Assurance santé

Numéro AMC : principe et définition

Santé maladie

Le système des assurances maladie ne couvrant généralement pas toutes les éventualités. L’option des AMC ou Assurance Maladie Complémentaire permet par exemple de couvrir les frais supplémentaires que le système d’assurance conventionnel ne supporte pas. Le numéro AMC est donc un code permettant d’identifier un adhérent à un organisme d’Assurance Maladie Complémentaire. Comment fonctionne le système AMC ?

C’est quoi les numéros AMC ?

Comme stipulé plus haut, l’Assurance Maladie Complémentaire (AMC) est un système d’assurance maladie complémentaire au système conventionnel. Il assure une couverture totale ou partielle des frais de traitement en fonction du profil de l’assuré. L’Assurance Maladie Complémentaire offre donc une protection sociale plus efficace à ses adhérents. Toutefois, la souscription à l’Assurance Maladie Complémentaire n’est pas du tout obligatoire. C’est un service optionnel et totalement facultatif. L’assuré décide donc de son plein gré d’y adhérer ou pas. Néanmoins, il est très conseillé aux individus de profession libérale pour les avantages qu’elle offre.

Le numéro d’assurance maladie complémentaire quant à lui est le numéro qui permet d’identifier une personne qui a souscrit aux services d’une mutuelle d’assurance maladie. En effet, les services d’assurance Maladie Complémentaire sont assurés par des mutuelles d’entreprises spécialisées. Le numéro AMC permet donc au souscripteur de prouver leur appartenance ou affiliation à une mutuelle d’assurance agréée par l’État et présente dans l’annuaire officiel interorganisme d’assurance maladie. Le numéro AMC a donc approximativement le même rôle que le numéro de sécurité sociale. Par ailleurs, les services d’assurance Maladie Complémentaire regroupant plusieurs organismes et mutuelles venant de divers horizons professionnels. Pour ce faire, il est très important de maintenir une traçabilité et un classement parmi les affiliés, d’où l’importance du numéro d’AMC.

Quel est le fonctionnement des AMC ?

C’est bien connu, le système d’assurance maladie ne prend pas en charge toute la facture médicale. L’assurance maladie complémentaire permet de prendre en charge la part que l’assurance maladie obligatoire AMO ne prend pas en compte, ce qu’ils appellent dans leur jargon le ticket modérateur.

La souscription à une assurance complémentaire augmente évidemment votre cotisation, et ceci peut s’avérer être très contraignant. Cependant, en fonction des besoins de chaque profil (obligation de contrôle médical régulier, visite régulière chez le dentiste ou chez un kinésithérapeute), l’assurance maladie complémentaire est plus ou moins conseillée. Il reste d’ailleurs un très bon plan de substitution au manquement du système d’assurance maladie obligatoire ou conventionnelle.

Assurance Maladie Obligatoire (AMO) et Assurance Maladie Complémentaire (AMC)

L’assurance maladie obligatoire et celle conventionnelle font partie de deux registres complètement différents, mais elles ne sont pas pour autant opposées. Comme son nom l’indique, la souscription à l’Assurance Maladie Obligatoire est une obligation. Elle est imposée par le système de sécurité sociale. C’est donc un système qui contraint tout individu à l’adhésion, peu importe son statut socioprofessionnel (retraité, salarié, chômeur ou sans-emploi, etc.). Par contre, l’assurance maladie complémentaire est plutôt conçue pour être un outil à effets palliatifs des manquements de l’Assurance Maladie Obligatoire. Toutefois, bien que les AMC soient a priori optionnelles, elles peuvent être imposées dans certaines situations, le tout dépend de l’employeur et de son mode de fonctionnement.

Rapide
Simulez votre assurance santé
DEVIS GRATUIT & SANS ENGAGEMENT